Bienvenue sur le site du Cercle de lecture Karl Marx de Toulouse.

———————————————————————–

IMPORTANT

Modification donc du programme général! Une séance supplémentaire aura lieu le 16 avril, la prochaine séance n’étant donc, contrairement à ce qui est indiqué sur l’affiche, pas la dernière.

———————————————————————–

LA LECTURE CONTINUE! 

Nous reprenons cette année en mars, avec un cycle, bien plus court cette fois, pour un petit texte, mais dense et essentiel: L’introduction à la critique de la philosophie du droit de Hegel, 1843. Nous serons encore une fois accueillis dans la chaleureuse pizzeria Belfort. De ce texte sont tirées notamment de nombreuses citations, très connues, et souvent mécomprises : « La religion est l’opium du peuple »,

opium

« La critique de la religion est la condition de toute critique », ou encore « La révolution radicale ne peut être que la révolution de besoins radicaux ».

Après avoir tenu un cercle de lecture autour du Capital de Marx (jusqu’au chapitre 5), le cercle de lecture reprend de l’activité cette année à partir du 19 mars. Toujours dans le même esprit, les séances s’adressent à des individus ou des groupes qui n’ont pas forcément de connaissances préalables, ou à ceux qui s’interrogent sur la pertinence de Marx aujourd’hui.

Nous avons choisi un texte dont la taille est adapté à une lecture collective sur 4 séances, Un texte où Marx manie sa plume avec virtuosité, dans son viseur, la philosophie du droit hégélien, ses cartouches, une réflexion politique et éthique riche.

Le texte sera mis à disposition des participants. Voici le découpage que nous suivrons (certainement, mais ce n’est pas sûr):

Séance 1 : « En lutte contre cet état social, la critique n’est pas une passion de la tête, mais la tête de la passion. »

De « Pour l’Allemagne, la critique de la religion est finie en substance. (…)

jusqu’à : « n’est lui-même que la vilaine du gouvernement »

Séance 2: « Il croyait pouvoir réaliser la philosophie, sans la supprimer. »

Jusqu’à: « Il croyait pouvoir réaliser la philosophie, sans la supprimer. »

Séance 3 : « Il est évident que l’arme de la critique ne saurait remplacer la critique des armes »

Jusqu’à: « qu’elle possède donc ou puisse se procurer à sa convenance par exemple l’argent ou la culture. »

Séance 4 : «  Il faut former une classe avec des chaînes radicales,[…] une sphère qui ait un caractère universel par ses souffrances universelles et ne revendique pas de droit particulier, parce qu’on ne lui a pas fait de tort particulier, mais un tort en soi… »

Jusqu’à la fin

 

 

 

affiche2

VOUS N’AVEZ PAS PARTICIPE AUx PREMIERs CYCLEs?

Vous vous demandez comment commencer le Capital ou comment ou même pourquoi lire Marx? N’hésitez pas à venir le prochain mardi vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation!

 

Le lien vers l’événement sur demosphere: https://toulouse.demosphere.eu/rv/16769

 

Publicités